« Une excitation permanente », Marlène Schiappa évoque comme rarement la libido des femmes et des hommes politiques dans « TPMP »

Le mercredi 19 juin 2024, les Français vont pouvoir lire l'ouvrage de Marlène Schiappa, Scandale, aux éditions Fayard. Un livre qui raconte l'histoire de Jasmine Patxi ministre de l'Intérieur à la vie privée bien remplie. Pour en faire la promotion, l'ex-ministre était l'invitée de Cyril Hanouna ce mercredi soir.En effet, l'animateur de TPMP a invité Marlène Schiappa dans PAF avec Baba pour en savoir plus sur le projet de celle-ci. L'occasion pour les chroniqueurs de la bande de questionner l'invitée du soir, et en savoir plus sur les secrets des politiques. 

Marlène Schiappa évoque la libido des politiques

« Les hommes et les femmes politiques ont une libido normale comme les autres, ou plus ? », a par exemple demandé Géraldine Maillet, curieuse de la réponse. Une question à laquelle Marlène Schiappa a répondu en toute franchise : « En fait, quand on est dans la vie politique on a une excitation permanente on a de l'adrénaline, beaucoup plus que n'importe qui. On le voit là il y a des élections ».Selon Marlène Schiappa, l'adrénaline qui accompagne la vie politique ferait accroître la libido des hommes et femmes députés, ministres, et autres. Tout simplement car la « situation s'y prête ». « Vous faites des séances de nuit, vous voyagez beaucoup, vous vous déplacez. Et dans la politique, en fait, c'est un métier de contact. Mais comme vous aussi vous l'avez, quand vous allez quelque part, les gens veulent venir vous parler, vous prendre en photo… », détaille l'ex-ministre à Cyril Hanouna. A travers son livre, l'ex-secrétaire d'État chargé de l’Économie sociale et solidaire et de la Vie associative de France, a visiblement retranscrit certains faits qui se sont produits selon ses dires. 

Des vraies situations racontées dans son livre ?

« Votre ministre, dès le départ, elle a eu une relation sexuelle avec le premier matinalier de France. Donc on est là à se demander s'il y a eu une vraie relation. Il y a plein de petits jeux avec le lecteur où on s'interroge où on se demande si vous racontez des choses que vous avez vues et vécues », a questionné Valérie Benaïm.L'occasion pour Marlène Schiappa de lâcher : « Eh bien il y a un mélange de tout cela Valérie bravo. Il y a une espèce de clin d'oeil à chaque chapitre, donc on peut essayer de reconnaître justement qui sont les personnages ». La femme politique explique que chaque écrivain s'inspire de « choses qu'ils ont vues », de personnes « qu'ils connaissent », et qu'ils mélangent ensuite « tout ça » pour en faire « quelque chose d'autre ». « Mais oui, c'est une manière de passer des petits messages », a finalement reconnu l'invitée du soir. 

×